L'Esprit de l'Ombre
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garga
Invité
avatar


MessageSujet: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Lun 23 Mai 2011 - 23:08

"Honorables Membres de Spirit of Shadow (Esprit de l'Ombre ?),
c'est avec humilité que je vous présente ma demande.
Mon nom est Garga fils de Melgib, et dans les contrées
nordiques d'où je vient on m'appellerait Garga Melgibson.

Je suis un Crâ humble et honnête qui aime partager tant sur le plan spirituel que matériel.
Les affres de la solitude me pousse à frapper à votre porte en espérant y trouver chaleur
et convivialité.

Merci de consacrer un peu de votre précieux temps à ma demande.

Dofumen (???)"

Le sombre archer relit une dernière fois le parchemin propret qu'il s'apprête à glisser sous la porte de la maison.
- très pompeux" , pense-t'il.
Puis il se replonge dans l'humeur taciturne et l'agonie de ses pensées qui sont son lot quotidien.


Un moi auparavant :

Un bruit soudain me réveil! Dans la rue les aventuriers, marchands et autres badaud m'apprennent
que l'heure est déjà avancée. Je me redresse et constate que je ne sait pas où je suis.
Peut-être ai-je encore succombé à l'une de ces atroces migraines qui me font perdre connaissance
sans crier gare ? Pourtant je ne ressent aucune douleur et, chose inhabituelle, je me sent frais et dispo.

Quelque chose me semble cependant anormal. Alors que je m'engage dans l'avenue bruyante et encombrée
à la recherche d'un puits pour me rafraichir, je me rend soudain compte que je suis étrangement en forme.
Plus de douleur au genoux, là où le Meulou m'a vicieusement mordu; la clavicule brisée par le
Craqueleur Légendaire ne me fait plus souffrir; même mon gros doigt de pied, insensible depuis qu'il
est passé sous les sabots du Bouftou Royal, semble revivre ! Bref aucune de mes nombreuses blessures
de guerre ne se rappelle à mes bons souvenirs.

Pragmatique par nature je décide d'en tirer avantage et j'écarte toutes les questions que cela m'amène
à me poser.
D'un pas décidé je découvre la ville, espérant repéré le chemin qui me ramènera au foyer tant aimé.
Après maintes déambulations je doit me faire à l'idée que si cette ville ressemble à Astrub, ce n'est pas
Astrub telle que je la connait. Pourtant c'est à s'y méprendre ! Mais quelques signes ne trompent pas : le mendiant
devant la banque, les marchands aux portes de la ville, les enseignes au dessus des portes des maisons, ...

Arrivé au centre de l'agglomération j'aperçoit le Zaap local. Enfin la perspective réjouissante d'un voyage
court et efficace vers mes pénates s'offre à moi. Où que je soit je vais pouvoir rejoindre le
Château d'Amakna et ma demeure !

Dénouant les cordons de ma bourse, j'en sort une poignée de kamas pour payer mon passage. J'arrive vite
à destination, remonte vers le chateau d'Alister, tourne à droite, passe devant la milice, remonte la ruelle,
et, enfin, ma maison !

C'est à ce moment que tout bascule !

Trois étrangers sortent de chez moi ! ... et sur la porte de ma demeure ces
mots : "Spirit of Shadow, Maison de Nymphe" ....

J'en tombe à la renverse, effrayant deux jeunes dragodindes au regard plein de vide dans l'enclos
jouxtant la maison. Alors au comble de la panique, comme des éclairs frappant le miroir immaculé d'un lac,
les souvenirs me reviennent ...
La malédiction, encore ...

Je prend alors le temps de m'observer : de la chair sur les os ! je ne suis plus un Sram;
pas de poils ni d'ailes ! ni Eniripsa ni Sadida ni Ecaflip; je pense ! donc pas Iop non plus, ... Crâ !!!
je suis un Crâ cette fois !!!
Quand à savoir quelle divinité m'a joué ce tour cette fois ci ...

Depuis des millénaires que mon âme existe, je suis condamner à me réincarner sans crier gare pour
accomplir la volonté des dieux. Une seule chose ne change jamais, mon nom et ... ma MAISON !!!
Ayant perdu le seul lien qui me rattache à mon identité, et par la-même à ma lucidité, je sent une détermination
hors du commun s'emparer de moi. Je récupérerai ma maison, quoi qu'il m'en coûte !!!

Voilà près de cinq semaines que Garga c'est réincarné. Comme à chaque fois, il a du réapprendre à vivre
avec un nouveau corps, de nouvelles capacités. L'apprentissage a été long et rude, mais il se sent maintenant
prêt à réaliser la première étape de son plan machiavélique pour récupérer son bien le plus précieux :

l'infitration !!!


:colèrerouge: :colèrerouge: :colèrerouge:
Revenir en haut Aller en bas
Switchup
Mentor
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Mar 24 Mai 2011 - 4:05

J'adore, vraiment bien... :)

Maintenant fais nous une candidature en plus, plus... usuelle. ;)
Je veux dire par là, présente nous ton personnage tel qu'il est, tes motivations, ce que tu espère accomplir en tant qu'Ombre (important ! ^^), ainsi qu'une infime partie de ce qu'on demande de "technique"; même si honnêtement, on est plutôt indifférent sur ce point là.
Mais tu pars bien je l'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Lan-Boor
Esprit
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Mar 24 Mai 2011 - 9:50

Bonjour jeune Crâ!

Bien que tes comparses m'aient agressé plus d'une fois (je m'vengerai un jour!), cette candidature est tellement belle que je te donnerais volontier mon "pour".
Cependant, ce serait assez injuste vis à vis des autres candidatures, je te pose donc les questions usuelles: As-tu une famille? (d'autres comptes) Qu'aimes-tu faire dans le Monde des Douze? Es-tu prêts à finir comme cobaye pour Mordeo (Eniripsa vampire créant des potions plus ou moins loufoques)?
Cette dernière question est importante car notre Srameuneuse ne se laissera pas déposséder de sa demeure aussi facilement que ça, et si elle t'attrape, finir entre les petits doigts crochus de Mordeo serait une punition très cruelle, même pour un Sram...euh, réflexion faite, "à peine assez cruelle pour un Sram".

Enfin j'attends avec impatience tes réponses et tes tentatives désespérées suicidaires folles stupides pour faire main basse sur ton ancienne maison.

*garde sa plume ignifugée suspendue au-dessus du parchemin de vote et attend fébrilement de pouvoir y apposer son "Pour une période d'essai".*

_________________
"Les Démons ne sont que des Anges qui ont refusé de se mettre à genoux." Sèléhpot Sihpém, Les Origines de Brâkmar l'Insoumise
Revenir en haut Aller en bas
EsPriT de L'OmBre
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Mar 24 Mai 2011 - 14:29

Bonjour à toi, intrépide Crâ !

Merci de ton intérêt pour la Guilde "Spirit of Shadow".

Ta candidature a été prise en compte et va être traité par les Esprits de l'Ombre ici même ou en interne.

Remerciements.


_________________
"Spirit of Shadow"
"Toujours présent, jamais bien loin..."
Revenir en haut Aller en bas
Neobahamut
Mentor
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Mar 24 Mai 2011 - 21:42

Bonjour ! Revoilà l'Osamodas au fouet ardent !

Bon ça fait longtemps qu'on a pas eu une candidature qui déclenche quelque chose en moi !

Par contre comme ça a déjà été dit, il manque pas mal de chose, en fait ta candidature

serait plus à placer dans les Manuscrit de Péripétie qu'ici !


Tu as un très bon point de départ, montre nous que tu peux aussi te conformer à quelques règles

en répondant aux questions d'usage et tu auras définitivement mon pour :unedent:
Revenir en haut Aller en bas
Garga
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Mer 25 Mai 2011 - 23:42

Profitant de l'obscurité naissante, à ce moment du jour où les ombres s'allongent,
le Crâ mystérieux s'approche furtivement de l'Antre des Esprits de l'Ombre. Ce qui peu en soit
peu paraitre une erreur stupide, se cacher des Ombres dans l'ombre de leur Antre ...
Mais les vieux réflex sramiques ont la vie dure, même après tout ce temps passé dans le corps d'un Crâ.
Sur le panneau en écorce d'Abraknyde Sombre cloué sur le mur, un parchemin de candidature qui fut propret,
maintenant fortement froissé et taché.

Le Crâ s'avance, confiant, vers son destin.



Je visualise du premier coup d'oeuil mon parchemin de candidature.
Bave de Kaskargo, sang de Scorbute et autres taches, ... hmmm ..., cela ne
présage rien de bon ! Au pire ce sont des combattants aguerris qui ne s'arrête
dans leurs aventures que le temps nécessaire à me répondre; au mieux, ... ils n'ont
aucun respect pour ma candidature ...

Moi qui pensait facilement les berner avec quelques formules toutes faite, un brin
d'innocence et de flatterie, ... Je n'aurai pas dû les sous-estimer.

Il va maintenant me falloir leur donner des réponses aux questions que je n'aurai
jamais voulu qu'ils posent.
Mais comme on dit : le fou justifie les coups ! ... hmm ... non, le Sram justifie le
manque d'état d'âme ! ... hmmm ... non plus... ha oui, la fin justifie les moyens !!!
Essayons d'être malin, leur donner des informations ? oui mais juste ce qu'il faut,
le succès est dans le dosage, comme le poison,trop et on ce fait coincé, trop peu et
c'est inefficace.

Allons-y !

Après avoir farouchement arraché tous les parchemins du panneau, le Crâ déroule une peau
de Tofu fraichement tannée, et, d'une flèche à chaque angles, la fixe en évidence, là où nul ne pourra la manquer.


" Chers Esprit de l'Ombre !
Que dire de moi qui puisse vous convaincre de me recueillir ?
Je suis une âme solitaire qui apprécie la sa solitude mais souhaiterai la partager.
La solitude ne prend toute sa valeur qu'en compagnie des autres !
Je recherche donc des compagnons d'infortune qui soit là tout en respectant mes
besoins et mes sentiments.
De mon côté mon infinie tolérance fait de moi le compagnon d'armes parfait pour tout
les reclus, Iops, et autres personnalités étranges. "



Jusque là parfait ! Si ils arrivent à retirer quelque chose de ça !
La suite maintenant, ... hmm ... Je ne peut pas non plus leur dévoiler mes origines,
mon pays, ma culture. Tout d'abord personne ne se souvient plus, même dans les légendes,
de la Glaglalandie Septentrionale. Ils ne connaissent que l'île de Nowel, ce misérable
petit iceberg qui c'est désolidarisée de la banquise des terres natales de mes ancêtres,
et qui vogue parfois au large de leurs côtes. Et puis leur expliquer que les Saacksons,
les fiers fils du dieu Saack, vivent de meurtre et de pillage ne fera rien pour les rassurer.
Ha je sais !


" Je vient d'un pays lointain qui n'est pas porté sur vos cartes.
Mon plus grand plaisir est de parcourir les riches contrées du Monde des Douze
à la recherche de l'inconnue et du singulier.
Chevauchant ma fière monture dragodindique aux écailles chamarrées, ma cape flottant au
vent de ma folle chevauchée sauvage, je m'aventure jusqu'au plus profond des bois étranges,
dans lesquels mon accoutrement se fond sur l'écran vert des arbres.
J'ai la patience et la persévérance du chasseur expérimenté, de celui qui sait retenir sa flèche
, attendre le moment opportun pour envoyer la mort sur sa proie, tel un rapace fendant l'air
depuis les hauteurs vertigineuses de son élément. "




Magnifique ! Même moi je n'y comprend rien !
Continuons.


" Vous n'aurez jamais à craindre l'incompréhension face à un humour que je ne possède pas;
ma langue est aussi droite que mes flèches, mon esprit plus tranchant que l'épée d'un Iop,
plus rapide que le plus talentueux Xélor. Je meublerai vos absences de conversation par mon
éloquence et mes connaissances, fruits d'une longue, très longue expérience !
Je ne manquerai aucun de vos réveils, aucun de vos départs, aucuns de vos gestes; ma vigilance
sera constante ainsi que ma présence ! "


NYAAAAAA HA HA HA Ha haaa ... hmm ... il va falloir que je me controle,
ce rire machiavélique ne colle vraiment pas à ma nouvelle incarnation !
Bon les voilà prévenus, je ne compte rien laissé au hasard. Je doit tout savoir sur les membres
de cette confrérie, où ils dorment, ce qu'ils mangent, quelles sont leurs armes favorites,
où, où est lA CLEF DE MA MAISON !!!

Sentant la colère monter de nouveau en lui, le Crâ s'éloigne rapidement de l'Antre, mais pas
avant avoir embrochés trois Pious suffisamment stupides pour se promener à la queue-leu-leu. Espérant ne pas
trop avoir dévoilées ces véritables intentions, il regagne le coin d'ombres mêlées qui est devenu sont poste d'observation.

La nuit tombe, l'obscurité et le silence envahissent les rues du Château d'Amakna telle la mort rampante,
les Chachas - qui sont tous gris à cette heure ci - miaulent à la lune. Et à l'heure où tout s'endort, deux yeux
plein de haine et de résolution fixent la porte de la maison tant convoitée.

-Bientôt, bientôt " pense-t'il en s'enfonçant un peu plus dans l'ombre.


Revenir en haut Aller en bas
Lan-Boor
Esprit
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Jeu 26 Mai 2011 - 13:44

Lan s'approcha de la nouvelle candidature et, l'ayant lu une première fois, sortit son matériel: un calepin ignifugé, une nouvelle plume de bwak de feu, son chapeau de détective et sa loupe. Scrutant le moindre indice, elle parcourut le velin en griffonant de temps à autre sur son calepin et commentant ses "indices" à voix haute.

-"âme solitaire" Mmmh, ainsi donc il n'a pas de famille...

-"compagnons d'infortune" Et il est fauché. Cela risque de déplaire à nos Enutrofs (trop radins) et à nos disciples de Sram (trop voleurs).

-"respectant mes besoins et mes sentiments" Jaul! Le pauvre a eu le coeur brisé par une dame-pipi!

-"compagnon d'arme parfait pour tout les reclus" Chouette! Chouette! Chouette! Il accepte donc de servir de cobaye à Mordeo! (on notera que la fécate traduit ses indices comme ça l'arrange)

-"à la recherche de l'inconnue et du singulier" Humm, il a perdu une femme dont il ne connait pas le nom - sans nul doute la dame-pipi - et ne sait plus parler qu'en utilisant le pluriel...Le pauvre!

-"dragodinde aux écailles", "accoutrement", "écran vert" Euuh, il a réussi à croiser une dragodinde avec un pichon, se déguise en clown et aime le vert? Tiens..."le bouffon vert"...ça me dit quelque chose...Bon, le fait qu'il ait une monture nous indique qu'il est du 60e cercle...

-"chasseur expérimenté" Tiens! Comme moi!

-"hauteur vertigineuse de son élément" Tiens! Il s'est orienté air...ou alors il est alpiniste...

-"ma langue est aussi droite que mes flèches" Alala! Encore un handicapé! Il a vraiment pas eu de chance...

"le plus talentueux des Xélors", "aucun de vos réveils" Alors là c'est une chance, on n'avait pas encore de Maître horloger dans la guilde!

Donc récapitulons: Nous avons là un Crâ orphelin, fauché, amoureux d'une dame pipi qu'il a perdu de vue et qu'il recherche malgrès une raideur de la langue qui l'empêche d'utiliser le singulier dans la conjugaison. De plus il pratique les métiers de chasseur d'aigles, horloger et bouffon écolo. Il est d'accord pour servir de cobaye à Mordeo, donnera sans doute à nos éleveurs la manière d'obtenir une dragodinde-pichon et nous apprendra l'escalade.

Avec un grand sourire satisfait, Lan traça les mots "POUR une période d'essai" sur le parchemin d'adhésion. Et s'éloigna enfin, fière de ses talents de détective.

_________________
"Les Démons ne sont que des Anges qui ont refusé de se mettre à genoux." Sèléhpot Sihpém, Les Origines de Brâkmar l'Insoumise


Dernière édition par Lan-Boor le Jeu 26 Mai 2011 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neobahamut
Mentor
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Jeu 26 Mai 2011 - 20:15

Comme Lan je pense avoir trouvé la réponse à la plupart des questions usuelles, mais sans rien de sur :nawak:

Je suis POUR une période d'essai, avec un bémol quand même : si tu parles autant que tu écris on est pas arrivés ....
Revenir en haut Aller en bas
scrumphy
Espion
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Ven 27 Mai 2011 - 17:28

également Pour, sinon on donnerai rarement des pour :)
Revenir en haut Aller en bas
EsPriT de L'OmBre
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    Lun 6 Juin 2011 - 20:16

Dans l'attente de pouvoir entrer en contact avec toi.

Je ne doute pas que tu nous le feras savoir.

A bientôt sur le Monde des Douze.

_________________
"Spirit of Shadow"
"Toujours présent, jamais bien loin..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration    

Revenir en haut Aller en bas
 
Saga du Réincarné : 1ère partie, l'infiltration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Infiltration/Elimination 1ère partie.
» 1ère partie avec les eldars noirs contre du tau 1000pts mes impressions
» 1ère partie V8, et 1ère partie Rois des Tombes tout court
» Petit Dessin 1ère Partie
» [Rio de Janeiro - Santos Dumont / avril 2009] 1ère Partie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit of Shadow :: BiBlioThèQue de "Spirit of Shadow" :: ManusCrit Des PériPéTies-
Sauter vers: